Faïza Guène, La Jeune Pakistanaise S'acompte Comme Romancière De Talent

L'Arabe, ce n'est qu'un indigène, donc ça n'est qu'un noir. Le mot d'origine ouolof bougnoul(e) désigne la couleur noire, il s'est appliqué à partir de 1890 dans le contexte des colonies à entiers les indigènes et donc aussi aux Arabes ou Amazighen. C'est à partir du XXe s. et dans le contexte de la guerre de Libération que le terme se spécialise pour les Nord-Africains.

Et c'est comme ça tout le film. L'fanatisme vient toujours des Arabes. Les parents de Sabrina répètent sans s'arréter vouloir que à eux donzelle fréquente un Arabe. Ils sont choqués le jour où ils apprennent qu'elle est déjà sortie un gawri ou que Mohamed s'appelle en réalité Arnaud. Les Arabes du film ne sont pas seulement racistes envers les Purs. Ils le sont aussi envers les Noirs, les Rroms (qu'ils embauchent sur lire ici à eux chantier), les sinon-papiers (à travers le visage de Lotfi, une caricature de clando), les Asians (appelés « nems »)… Bref, envers tout le monde.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *